APEV

Aide aux Parents d'Enfants Victimes

Aide aux Parents d'Enfants Victimes - 3, rue Edouard Branly 92130 Issy-les-Moulineaux - Tel: 01-46-48-35-94 - contact@apev.org

Recherche par mot-clef

Campagne d'affichage 2017

affiche APEV 2017

Hit-Parade
L'APEV , Aide aux Parents d'Enfants Victimes, regroupe plus de 250 familles
dont un enfant a été assassiné ou a disparu.
Attention aux faux avis de recherche
Vérifier s'il ne s'agit pas d'un hoax.

Les lettres d'information
de l'APEV
Pour nous
écrire
Faire un don
à l'APEV
Inscrivez vous à
la lettre mensuelle

Lettre APEV n°72 - mai 2019

Lettre N°72 – avril 2019


Le président de l’APEV à l’honneur


Le 15 avril dernier, dans les salons du Ministère de la Justice, Alain Boulay, Président de l’APEV, Vice-Président de Paris Aide aux Victimes, a reçu des mains de Madame Elisabeth Pelsez Déléguée Interministériel à l’Aide aux Victimes, les insignes d’Officier dans l’Ordre National du Mérite.

Madame Pelsez a retracé le parcours d’Alain Boulay et a réaffirmé son soutien aux actions menées par l’APEV depuis bientôt 30 années, le soutien apporté aux familles et son combat pour améliorer le droit des victimes.

Par-delà la distinction personnelle, c’est tout le travail de l’APEV en faveur des victimes qui est ainsi reconnu

Entouré de sa famille, de ses amis, de nombreux représentants du monde associatif et de professionnels de la justice, de la police et de la Gendarmerie, Alain Boulay a remercié madame Pelsez pour ces paroles chaleureuses, et a rappelé l’origine de l’association pour venir en aide aux parents démunis face à la justice.

    
Lire la suite... Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami  

 

 

Bulletin n° 25 Décembre 2018
::
Bulletin 25 :

Le bulletin numéro 25 est disponible en téléchargement : Cliquez sur le bouton droit, sélectionnez
Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami  

 

 

Nos réflexions sur l'évolution de la législation - octobre 2018
::


Réflexions de l’association

Aide aux Parents d’Enfants Victimes


La recherche de la vérité doit être au centre de la procédure judiciaire, avant le droit des victimes, avant le droit de la défense.

 

S’appuyant sur le vécu des familles d’enfants assassinés ou disparus qu’elle accompagne depuis 25 ans tout au long de la procédure judiciaire et lors des procès d’assises, l’APEV a réfléchi à plusieurs mesures et évolutions législatives pour une justice plus efficace dans la lutte contre la récidive, et assurant une meilleure prise en compte des victimes


Ces réflexions ont été nourries d’une part par la participation de trois adhérentes de l’APEV aux premières rencontres « détenus victimes » à la centrale de Poissy en 2010, dans le cadre de la justice restaurative, et d’autre part par les réunions de la Commission Pluridisciplinaire des Mesures de Sureté (CPMS) de Paris auxquelles le président de l’association participe régulièrement.


Lorsque l‘on entend « redonner du sens à la peine », tout le monde pense immédiatement au condamné, nous pensons qu’il faut également redonner du sens à la peine pour les victimes en respectant mieux les décisions de justice.

Lire la suite... Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami  

 

 

Campagne d'affichage 2017

affiche 2017

 

Affiche 2017

Lire la suite... Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami  

 

 

Le Jardin de Delphine

Le jardin Delphine Boulay

 

 

Ce samedi 26 septembre 2010, le ciel est radieux sur ce coin verdoyant du parc Henri Barbusse à Issy-les-Moulineaux. Le soleil fait miroiter la surface de l’eau sur laquelle évoluent cygnes et canards. Issy-les-Moulineaux se souvient de cette fin d’été 1988, la disparition de Delphine Boulay dans la nuit du 27 au 28 août, d’un camp scout à Villerville en Normandie, et la mobilisation de toute la ville derrière son maire pour essayer de la retrouver.


Jardin Delphine 
En présence du conseil municipal, de sa famille, de ses amies de classe, de son institutrice, des enquêteurs qui ont participé aux recherches, des voisins et amis, … André Santini, maire de la ville, ancien ministre, inaugure le Jardin Delphine Boulay, au cours d’une cérémonie simple et pleine d’émotion. Une plaque à la mémoire de Delphine est dévoilée pour qu’elle ne soit jamais oubliée.

L
es musiques choisies, les mots simples, tout concourt à raviver le souvenir de Delphine. La paix et la sérénité émanent de ce jardin, et comme l’ont souhaité ses parents qu’à l’avenir ce jardin résonne des jeux et du rire des enfants.





La disparition de Delphine est à l’origine de la création de l’APEV, par Marie-José et Alain Boulay et trois autres familles, pour venir en aide aux familles d’enfants disparus ou assassinés.
Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami  

 

 


Aide aux Parents d'Enfants Victimes 3, rue Edouard Branly 92130 Issy-les-Moulineaux
Tel/Fax : 01-46-48-35-94 - e-mail : contact@apev.org
Sitemestre : Bertrand Gallot - Ce site a été construit avec NPDS,
logiciel sous GNU/GPL license. Design&intéation moonsize-bixis